Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Et si Apple donnait son autonomie à la division Mac ?

ZDNet s'est livré à un exercice de réflexion auquel nous avons déjà pensé à de très nombreuses reprises.
On peut le résumer en une question, et si Apple donnait plus d'autonomie à sa division Mac ?

Tout cela est parti d'un bilan simple. Malgré ses faibles ventes sur le marché PC global, 6,9%, le résultat des ventes de Mac est de l'ordre de 25 milliards de dollars, dans la même fourchette de valeur que celui des fabricants PC du trio de tête. A titre de comparaison, avec un peu plus de 20% des ventes, Lenovo réalise un résultat annuel de l'ordre de 27 millards de dollars.
En résumé, la division Mac est très rentable, et rapporte à Apple trois fois plus qu'à Lenovo par machine vendue.

Pourtant, malgré de belles réalisations comme l'iMac Pro, Apple est capable de laisser en friche des modèles pendant des années comme le Mac mini. Elle ne tire donc pas le plein potentiel de ce qu'elle pourrait faire sur le marché des ordinateurs, loin de là. Cela rend aussi la société très conservatrice, laissant à d'autres (dont Microsoft) la possibilité de vouloir exister sur le marché des PC.

Donc, la question se pose maintenant : et si la division Mac avait plus d'autonomie ? Certains d'entre nous en rêveraient, d'une volonté inquisitrice de couvrir tous les segments potentiellement intéressants. Hélas, cela a peu de chances d'arriver car on va au contraire vers une intégration de plus en plus poussée de la division Mac vers ce que l'on pourra qualifier d'extension connexe à celle gérant l'écosystème iOS.

Partager sur
Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?