Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Quand les Sex Toys connectés deviennent des espions de vos moments les plus intimes

The Verge rapporte que la version Android de l'application Lovense Remote est particulièrement indiscrète.
Cette application (aussi disponible sous iOS) permet de piloter à distance des Sex Toys et donc de jouer avec son partenaire.
Il s'avère que la version Android du logiciel enregistrait en toute impunité les sons provenant du micro du smartphone sur lequel elle était installée durant son utilisation et le stockait dans un fichier de cache local.
Selon l'éditeur du logiciel il s'agissait d'un bug mineur et ces données n'étaient en aucun cas exportées en dehors de l'appareil. Une nouvelle version du logiciel a corrigé cette "erreur".

On se demande comment une erreur a pu ajouter des commandes d'enregistrement audio à un logiciel.

Cette histoire apporte quand même quelques leçons plus générales. Pour commencer, réfléchissez bien avant de donner à un quelconque logiciel l'autorisation d'accéder à votre micro, vos caméras ou vos photos. Est-ce justifié ? Est-ce nécessaire à votre utilisation de ce logiciel ?
La seconde concerne plus largement l'utilisation de l'internet des objets. On voit toujours plus d'appareils qui sous l'acronyme "intelligents", qui est vendeur, nécessitent une connexion au réseau pour fonctionner. Ce sont potentiellement autant d'espions et/ou d'appareils piratables dont les éditeurs n'ont pas toujours (loin de là) les compétences ou la motivation pour leur assurer une sécurisation sinon sans faille tout du moins sérieuse.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?