Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Western Digital veut utiliser des micro-ondes pour augmenter la capacité des disques durs

Actuellement, les fabricants de disques durs travaillent à une rupture technologique permettant de repousser encore la densité de données stockées sur les plateaux.
La dernière grosse rupture commence à dater, il s'agissait de l'enregistrement PRM ou perpendiculaire, qui a débarqué il y a plus de 13 ans.
Depuis, les capacités ont augmenté régulièrement, encore plus depuis trois ans où sont apparus les disques durs SMR. Il s'agit là plus d'un artifice que d'une réelle révolution. On utilise des disques durs dont les pistes se chevauchent partiellement pour gagner en densité. Seulement, cela implique de devoir réécrire des pistes contigües pour modifier des données, ce qui en fait des disques d'archivage plus qu'autre chose.

On connaît l'avenir et Seagate l'a déjà présenté. Ce sont les disques HAMR. Dans ce cas, un laser vient chauffer la surface du disque juste à d'endroit où les données sont écrites afin de faciliter le déplacement des particules magnétiques. Cela permet de les rapprocher plus et de modifier une section très localisée sans que les pistes à côté ne changent d'orientation magnétique aussi. On devrait voir les premiers modèles commercialisés à la fin 2018.

Western Digital a annoncé son intention d'utiliser une technologie différente, le MAMR. Ici ce sont des ondes électromagnétiques qui sont utilisées pour aider au déplacement de ces particules. Cela permet de ne pas échauffer la surface.

Cette technologie plus simple à mettre en oeuvre devrait assurer une croissance de la capacité de 15% par an pour de nombreuses années avec comme but une capacité pour les disques 3,5" de 40 To en 2025.

Toutefois, la technologie HARM pourrait à terme aller bien plus loin avec des disques de 100 To au mieux, mais à plus longue échéance.

L'avenir des disques à plateau semble donc encore exister pour au moins une décennie à moins que la NAND 3D ne voit son prix au Go baisser considérablement d'ici là sans que sa fiabilité ne soit par trop compromise.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?