Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Google retire 300 applications Android qui participaient à des attaques de déni de service

Les attaques DDoS, déni de services, sont de plus en plus fréquentes. Elles permettent à ceux qui les perpètrent de paralyser des services en les inondant de requêtes. Elles sont particulièrement nombreuses actuellement à cause de la faible sécurité d'appareils domotiques ou de caméras connectées, qui deviennent autant de vecteurs d'attaques une fois compromis, ce qui est souvent très simple.
Ce ne sont pas les seuls vecteurs d'attaques. Google a retiré de son Play Store 300 logiciels qui étaient infectés par un code malicieux permettant de transformer les téléphones mobiles en vecteurs d'attaques DDoS. Les applications ont aussi été révoquées à distance des appareils sur lesquels elles étaient installées.
Le malware appelé WireX aurait touché 70000 appareils devenus autant de vecteurs d'attaque au corps défendant de leur propriétaire.
Ces attaques visent souvent à demander des rançons à des sites internet en échange de la fin de la paralysie de leurs services.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?