Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Sharp à nouveau dans une situation délicate

L'histoire de Sharp a été mouvementée ces dernières années. Cette société japonaise maintenant tombée dans le giron de Foxconn a vécu avant cela des années très difficiles, luttant contre sa faillite et cherchant par tous les moyens à faire rentrer de l'argent frais pour finaliser sa technologie IGZO des LCD avec des transistors transparents permettant d'augmenter la luminosité, qui sortie plus tôt aurait pu lui permettre de rester indépendante.
Elle avait dans ce but accepté de revendre une de ses usines de production à un fabricant chinois appelé Hisense. Le marché contenait une clause surprenante, qui montre la situation dans laquelle était Sharp à l'époque. Elle autorisait Hisense à commercialiser pendant 5 ans des téléviseurs issus de cette usine aux Etats-Unis sous la marque Sharp.

Hélas, selon Sharp, Hisense a commencé à produire en masse des téléviseurs Sharp en abaissant significativement leur qualité, ce qui a selon ses propos nuit à sa marque. Elle a donc décidé de casser ce contrat d'utilisation de son nom. Hisense a contesté cette décision devant un tribunal arbitral de Singapour. Ce dernier a pris une décision fort surprenante en donnant raison à Hisense mais aussi en exigeant de Sharp une clause de silence qui lui interdit de communiquer sur le fait que ces téléviseurs soient sous ses standards de qualité ni même de parler de cette décision arbitrale. Sharp se retrouve donc muselée dans sa communication.
Il lui reste toutefois un moyen de communiquer indirectement sur ce sujet grâce à une autre procédure judiciaire lancée aux Etats-Unis. Dans cette procédure rendue publique (la justice américaine n'est pas concernée par l'arbitrage), Sharp conteste de nouveau le contrat qui la lie à Hisense et affirme même que les produits importés aux Etats-Unis ont des spécifications constructeur mensongères et sont même potentiellement dangereux à cause d'émissions électromagnétiques trop importantes et de leur piètre qualité de production.

Foxconn, maintenant propriétaire de la marque Sharp, va tout faire pour en récupérer l'usage exclusif et ne pas risquer de la voir se déprécier.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?