Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

La faille Broadpwn aurait pu paralyser les réseaux mobiles

iOS 10.3.3 a comblé une faille de sécurité touchant les puces Broadcom. Elle permettait de prendre à distance le contrôle d'appareils pour peut qu'ils aient été à portée de Wi-Fi.

Nitay Artenstein a fait la démonstration d'un nouveau type d'attaque lors de la dernière conférence Black Hat.
En utilisant cette faille, il a réussi à créer une attaque qui se réplique et s'étend de proche en proche.
L'attaque au départ envoie des commandes spécifiques à la puce Broadcom. Ces commandes vont la forcer à renvoyer des commandes à pleine puissance qui vont attaquer d'autres appareils vulnérables qui vont à leur tour la lancer.
On est proche d'une réelle contagion qui aurait pu se propager progressivement sans possibilité de l'arrêter réellement, à moins d'éteindre tous les appareils concernés.

Bien entendu, il n'y a plus de réel risque de s'inquiéter, mais ce nouveau type d'attaque prouve que le chemin sera encore incroyablement long pour sécuriser au mieux tous les appareils électroniques.


Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?