Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Kaspersky perd ses accréditations aux Etats-Unis

Les autorités américaines viennent de retirer à l'éditeur d'antivirus Kaspersky ses accréditations. Il est de ce fait interdit aux administrations américaines de faire appel aux produits de cette société.
Les autorités indiquent que cette décision a été prise après un examen approfondi. Il y aurait de fortes suspicions que Kaspersky travaillerait avec les autorités russes.
Kaspersky Lab s'est défendu de toute collusion avec les administrations russes et a affirmé une fois encore qu'elle ne se livre à aucun espionnage pour qui que ce soit. La société considère être la victime d'une bataille plus large entre les deux pays.

Puisque nous parlons de Kaspersky, nous avons reçu un communiqué de presse de la société qui vante un nouveau produit destiné à éviter tout espionnage audio sous Windows. Voici ce qu'ils en disent:

La technologie de Kaspersky Lab filtre les commandes internes envoyées au service Windows Audio, ou reçues par ce dernier, et signale la création de chaque nouveau flux audio par toute application quelle qu’elle soit. Ensuite, elle fait appel à la fonction Application Control de Kaspersky Lab, qui classe tous les programmes en diverses catégories (fiable, restreint, non fiable) suivant sa réputation, son contenu et son fabricant. Si un programme considéré « non fiable » ou bien « restreint » tente d’accéder au micro, sa requête est immédiatement bloquée.

A vrai dire, en lisant ce communiqué nous nous sommes dit que ce logiciel serait aux premières loges pour écouter en toute discrétion ce qui passe par ce micro.

Souvenez-vous d'un adage simple, on est toujours trahi par des gens en qui on a confiance.

Sondage

Trouvez-vous que les Mac soient trop chers ?