Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Microsoft dépose un brevet qui ravirait la Hadopi

Microsoft a déposé un brevet dont voici le résumé officiel:

Les objets dans un système de stockage partagé peuvent être marqués comme incluant des contenu illicites. Les incidents dans lesquels des documents marqués ont été découverts peuvent être stockés dans un historique d'incident associé à un utilisateur responsable de ces objets. L'historique des incidents peut être traité pour identifier les récidivistes et modifier les privilèges d'accès de ces utilisateurs. Cependant, lorsque les objets sont partagés par un utilisateur avec un autre utilisateur, le contenu interdit est bloqué, mais le reste des objets partagés peut être consulté par l'autre utilisateur. Les fonctions qui permettent le partage du contenu sont mises en place de manière à empêcher le partage de contenu interdit avec un autre utilisateur tout en permettant l'échange d'autres contenus. Si un groupe de fichiers ou d'objets est partagé, la présence de contenu interdit dans un objet du groupe entraîne le non-partage de ce contenu interdit, mais les fichiers ou les objets restants sont toujours partagés.

En bref, Microsoft a déposé un brevet destiné à éventuellement inclure dans des systèmes d'exploitation la surveillance des fichiers contenus et le blocage d'éventuels contenus illicites ou obtenus illégalement.

Nous présumons que la société n'aura pas la folie suicidaire de vouloir imposer cette surveillance dans tous les Windows. Nous présumons que cela serait plutôt réservé aux versions S de Windows destinées au monde de l'éducation et à des machines prêtées ou mises à disposition d'étudiants.



Sondage

Envisageriez-vous d'acheter un ordinateur non Apple ?