Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Un débat autour des PC infectés par des logiciels espions de la NSA

Les révélations sur les outils de piratage de la NSA ont soulevé nombre d'interrogations sur le nombre de machines infectées et les personnes ciblées.
C'est même aujourd'hui la cause d'un débat entre Microsoft et de nombreux spécialistes. Les deux parties se disputent sur le nombre de machines infectées sur la toile par un de ces dangereux chevaux de Troie. Ce logiciel malveillant est particulièrement complexe et difficile à détecter. En effet, il n'écrit rien sur la machine ciblée et reste seulement résident dans la RAM. En cas de redémarrage il est supprimé. Il est pourtant capable d'envoyer des données de manière très furtive à ceux qui l'ont installé.
Selon les chercheurs et les sources, il y aurait entre 10000 et plusieurs dizaines de milliers (voire 120000) de PC actuellement infectés, chose que Microsoft tend à minimiser.

Il serait difficile de scanner toutes les machines du monde pour le savoir. Toutefois, comme le rapporte ARS Technica, un chercheur en sécurité a étudié à fond ce logiciel malveillant et trouvé le moyen de le désactiver à distance en envoyant une simple commande antagoniste de celle qui a permis de l'installer.

Ce n'est qu'une péripétie dans le cadre de ces révélations, le vrai et profond danger se concrétisera le jour où des pirates trouveront le moyen de modifier les outils de la NSA pour les faire diverger de leur utilisation primitive et les exploiter pour des activités criminelles.

Sondage

Envisageriez-vous d'acheter un ordinateur non Apple ?