Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

La NSA aurait aussi cherché à espionner les échanges bancaires

Les révélations appelées Shadow Brokers sur les outils d'espionnage ont permis de mettre en évidence nombre de failles de sécurité dites failles 0-Day, en particulier sous Windows.
Elles ont aussi beaucoup appris sur les cibles que la NSA voulait tout particulièrement écouter.
Une nouvelle information nous apprend que la NSA cherchait (ou plutôt cherche) à pénétrer les réseaux SWIFT, ceux qui permettent de réaliser des virements entres banques.
Ce sont les banques du Moyen-Orient qui auraient été tout particulièrement les cibles de cet espionnage, certainement pour tracer l'argent échangé vers ou depuis les organisations terroristes.
Visiblement les documents ne dévoilent pas les outils qui auraient permis de pénétrer ces réseaux, et c'est déjà une bonne nouvelle. En effet, toute compromission de ce réseau SWIFT pourraient entrainer la fuite de sommes colossales mais aussi une paralysie rapide des économies de tous les pays du monde.

Cela souligne une fois de plus les risques qu'il y a à voir des instances, même teintées de légitimité, chercher à développer des outils capables de pirater, même pour des raisons officiellement légitimes, des services qui le sont aussi. Une fois développés, ces outils, comme ici, peuvent partir dans la nature et être exploités par des personnes sans aucune légitimité, au contraire.

Sondage

Envisageriez-vous d'acheter un ordinateur non Apple ?