Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Apple réclame 1 milliard de dollars à Qualcomm

Emboitant le pas de la FTC qui a lancé une procédure contre Qualcomm, Apple a annoncé son intention de poursuivre la société et lui réclame 1 milliard de dollars.
Voici ce qu'Apple reproche à Qualcomm, via un communiqué:

"Depuis de nombreuses années, Qualcomm a injustement d'imposer des redevances pour des technologies qui n'ont rien à voir avec son métier. Plus Apple innove avec des spécifications uniques telles que TouchID, systèmes d'affichages avancés, et les appareils-photo, pour en rappeler juste quelques uns, plus Qualcomm réclame d'argents en royalties ce qui coûte de plus en plus cher à Apple pour financer ces évolutions. Qualcomm a bâti son entreprise sur des anciennes normes, mais renforce sa domination par des tactiques d'exclusion et des redevances excessives. En dépit d'être seulement l'une des plus d'une douzaine d'entreprises qui ont contribué aux normes cellulaires de base , Qualcomm insiste pour charger Apple au moins cinq fois plus en paiements que tous les autres concédants de brevets cellulaires avec lesquels nous avons des accords de licence.

Pour protéger ce business Qualcomm a pris des mesures de plus en plus radicales, la dernière fois en bloquant près de 1 milliard de dollars de paiement envers Apple à titre des représailles pour avoir participé sincèrement aux sollicitations des instances enquêtant sur ces pratiques [Apple a participé à l'enquête en Corée du Sud].

Apple croit profondément à l'innovation et nous avons toujours été prêts à payer des taux justes et raisonnables pour les brevets que nous utilisons. Nous sommes extrêmement déçus de la façon dont Qualcomm mène ses activités avec nous et, malheureusement, après des années de désaccord sur ce qui constitue une redevance juste et raisonnable, nous n'avons d'autre choix que de nous tourner vers les tribunaux."

Sans surprise, Qualcomm a réagi en déclarant que cette plainte n'avait pas le moindre fondement. Si le passé récent nous a prouvé qu'Apple pouvait être condamnée pour violation de brevets, tout porte à croire que dans ce cas particulier Qualcomm est coupable des faits qui lui sont reprochés, sachant que la société a déjà été condamnée pour ses pratiques dans de nombreux pays.

Sondage

Approuvez vous qu'Apple puisse ralentir les iPhone ?