Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Le Royaume Uni va voter une loi sur l'accès aux données

Aux Etats-Unis, le FBI et Apple se livrent à une bataille sans fin sur la possibilité que le premier voudrait avoir pour accéder aux données des utilisateurs d'iPhone en cas de besoin.
Cette bataille est moins vive actuellement car tous attendent la prise de fonction de Donald Trump, qui a largement milité pour forcer Apple à céder.
Tout cela se passera sur fond d'interprétation de la Constitution qui est là-bas souveraine en ultime recours.

Les choses pourraient se compliquer pour Apple assez rapidement, dans un autre endroit, Le Royaume Uni.
La Chambre des Lords a adopté un projet de loi qui va obliger les entreprises internet à conserver énormément de données sur leurs clients pendant une année. Ce sera un journal de connexion très étendu que les sociétés devront fournir sur simple demande aux organismes gouvernementaux.

Le second volet de cette loi est celui qui donnera le plus de sueurs froides à Apple. Il va forcer les fabricants de systèmes d'exploitation et d'appareils électroniques à donner l'accès au contenu des appareils en cas de saisie judiciaire. En bref, elles devront être capables de pirater leurs propres appareils à la demande.

Or, Apple a décidé pour éviter ce genre de choses, de ne pas avoir accès aux clés de chiffrement des données des appareils de ses utilisateurs. Pour se conformer à la loi, elle devra donc, soit conserver ces clés, soit installer un accès spécifique, ce que l'on pourrait appeler une porte dérobée, pour y accéder.

Le débat n'est toutefois pas fini, et les géants de l'internet tentent de peser de tout leur poids pour bloquer la mise en application de cette loi qui pourrait être définitivement entérinée dans quelques semaines. La méthode est toujours la même, le lobbying et une prise de position en tant que défenseur des libertés individuelles.
Il reste cependant à savoir si cette prise de position de sociétés commerciales face aux législateurs est réellement légitime ou simplement tenable.

Sondage

Envisageriez-vous d'acheter un ordinateur non Apple ?