Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

8 Gbits/s de débit sur une paire de cuivre

Aujourd'hui le nec plus ultra en terme d'internet est obtenu grâce à la fibre optique, qui permet des débits symétriques plus que confortables.
Hélas, on va encore trainer pendant fort longtemps de l'ADSL pour des raisons économiques. En effet, il est fort coûteux de tirer des fibres optiques puis de câbler verticalement des immeubles, ce qui explique le déploiement très lent de cette technologie.

En attendant, tout est fait pour tenter de redonner du débit à cette fameuse paire de cuivre. Ainsi, le VDSL est de plus en plus déployé. La prochaine étape devrait être possible grâce à la norme G.Fast, qui promet au maximum 1 Gbit/s sur cette paire de cuivre.

Au-delà, des ingénieurs de Bell avaient réussi à atteindre les 10 Gbits/s en 2014 à une distance de 30m, en utilisant toutefois 2 paires de fils de cuivre.
Nokia vient d'annoncer avoir réussi le même exploit sur une unique paire de fils de cuivre, 10 Gbits/s à 30m. A une distance de 70m, ils arrivent encore à 8 Gbits/s soit 625 Mo/s, de quoi faire envie à tout internaute.
Afin d'éviter une trop forte atténuation, cette norme appelée XG.fast, tout comme le G.fast utilise un système de vectorisation du signal qui en limite les déperditions.

Ce système pourrait bien redonner un coup de jeune à nos paires de fils de cuivre en permettant d'obtenir des débits proches de ceux autorisés actuellement par la fibre, tout du moins dans les agglomérations.
La fibre n'a toutefois pas à s'inquiéter. Le multiplexage pourrait permettre de passer dans le futur de 1 Gbit/s à plusieurs dizaines de Gigabits...

Sondage

Envisageriez-vous d'acheter un ordinateur non Apple ?