Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Seagate a fait la démonstration de disques durs HAMR fonctionnels

La IEEE International Magnetics Conference est une conférence entre professionnels du stockage dans lesquels les acteurs montrent leurs avancées technologiques et l'avenir des supports de stockages magnétiques.
Dans la dernière édition qui s'est tenue en Chine, Seagate a fait état de ses avancées et a réalisé des démonstrations intéressantes.

La société a montré un de ses NAS professionnels dotés de 8 disques embarquant des disques durs utilisant la technologie HAMR.

Pour rappel, on est aujourd'hui confronté à un problème technique majeur pour augmenter la densité des disques durs. Les pistes ne peuvent pas être plus rapprochées car la modification de l'une d'entre elles finit par modifier celles qui sont contigües.
C'est ce qui a conduit à produire des disques spécialement dédiés à du stockage et dont il est impossible de modifier une piste seule sans réécrire toutes celles à côté. Ils sont d'une grande capacité mais inutilisables dans un système classique.

Afin de pouvoir produire des disques de plus grande densité et utilisables par des systèmes normaux il faudra utiliser la technologie HAMR. Dans ce cas, les particules magnétiques stockant les données ne sont plus libres de se déplacer à leur guise à température ambiante. Le substrat dans lequel elles sont piégées nécessite d'être chauffé, ramolli, pour qu'elles puissent changer d'orientation.
Ainsi, il est possible de ne modifier qu'une piste sans que celles d'à côté ne réagissent mais cela implique d'arriver à chauffer très précisément la piste que l'on doit écrire à la bonne température sans que celles des pistes adjacentes ne l'atteigne.

Seagate à fait la démonstration de disques HAMR qui ont sur leurs têtes d'écriture un petit laser capable de chauffer très localement l'endroit devant être écrit à une température de 500°C.
La société annonce que ces disques ont fonctionné plusieurs jours en 24/7 sans aucun problème.

L'utilisation de l'HAMR a aussi permis la mise en oeuvre d'une autre technique, le bit-patterned media. Ici, on remplace les classiques pistes magnétiques par des motifs précis et proches dans lesquels un bit est stocké sur chacun des points de ce motif.

Les deux technologies utilisées de concert devraient permettre de proposer dans l'avenir des disques dont la densité va exploser pour certainement atteindre plusieurs dizaines de To sur un modèle 3,5".

Seagate espère pouvoir proposer des disques de test à ses clients professionnels d'ici 2017 et compte commercialiser en masse ces produits en 2018.

Une fois les défis du HAMR relevés il faudra encore arriver à fabriquer des têtes dont le laser ne provoquera pas une trop grosse inertie car dans le cas contraire on verrait les performances en lecture et en écriture aléatoire s'effondrer ce qui serait contre-productif.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?