Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Sony se renforce sur l'archivage à froid sur disques optiques

Sony a racheté une Startup américaine appelée Optical Archive Inc. qui est spécialisée dans les solutions d'archivage à froid sur supports optiques. Avec ce rachat Sony veut investir ce marché aux perspectives économiques intéressantes alors que le marché des disques optiques est en déclin constant.

Le stockage à froid est l'ultime sauvegarde réalisée par les centres de données pour assurer la pérénité des informations qu'ils détiennent. Ils utilisent des stockages sur plusieurs niveaux:

  • Il y a les données les plus récentes ou les plus utilisées qui sont stockées en RAM et dupliquée sur des SSD ultra rapides,
  • Ces données sont ensuite dupliquées sur des disques durs de hautes capacités à plusieurs exemplaires et sur plusieurs centres de données,
  • Ensuite, en toute fin il y a le stockage à froid qui ne sera utilisé qu'en cas de problème sur les autres systèmes.

Aujourd'hui on a trois solutions de stockage à froid. La plus ancienne mais aussi la plus utilisée est la sauvegarde sur des systèmes à bandes magnétiques. Ils ont montré leur fiabilité et leur pérénité mais on arrive à la saturation de ses systèmes. Le second moyen utilisé aujourd'hui et qui pousse très fort sont les nouveaux disques durs de très haute capacité, 8 To aujourd'hui et bientôt jusqu'à 20 To. Ils utilisent massivement la technologie SMR qui superpose les pistes pour les rapprocher. Cela fait exploser les capacités mais ces disques sont seulement bon pour écrire les données et les relire. Ils sont comme les systèmes de sauvegarde à bande totalement inintéressants si l'on doit en modifier de petites portions du contenu. Donc, s'ils sont bien modifiables et réinscriptibles, ils sont surtout utilisés comme des grosses cartouches.
Pour finir, le troisième système est une sauvegarde sur supports optiques. On a l'impression de revoir venir le premier usage du CD ou des CDR est c'est en fait réellement le cas. On commence à avoir des Blu-ray de 300 Go, bientôt 500 Go et à terme 1 To dont la durée de vie, et c'est leur principale force est garantie pour 50 ans.
Dans ce cas cette durée de vie n'est pas illusoire puisque les centres de données vont les stocker dans des conditions optimales de température, de luminosité et d'humidité et ils pourront sans problèmes passer les décennies contrairement aux supports stockés chez les particuliers qui vieillissent forcément plus vite.

Ainsi, et à titre d'exemple, Facebook a monté l'an dernier un système de stockage à froid sur Blu-ray d'une capacité de 10 000 disques. Si le système remplit ses promesses, il sera décliné dans de plus grosses versions. L'actuelle stocke 1 Po de données, est deux fois moins cher que les autres solutions de même capacité et consomme 80% d'énergie en moins.

C'est donc bien un marché d'avenir dans lequel Sony a investi. S'il sera réduit, il deviendra quand même profitable car les marges sont bien plus élevées dans les systèmes professionnels.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?