Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Adobe Digital Editions envoie en clair ce que vous lisez

Le lecteur d'e-books et de PDF d'Adobe (Digital Editions) fait parler de lui au sujet de la sécurité et confidentialité. La liste des ouvrages présents ainsi que toute autre activité sont transmises à Adobe en clair. Ainsi n'importe qui interceptant ces logs saura ce que vous lisez. Le contenu lui-même de l'ouvrage est également transmis quand il s'agit de livres au format Epub. Au contraire aucune donnée ne semble récoltée pour les PDF.

Adobe Digital Edition est utilisé notamment dans le cadre de prêt de livres électroniques car il gère la notion de durée de mise à disposition d'un livre et lie les droits de lecture du livre à un compte utilisateur.

Les condtions d'utilisation d'Adobe Digital Edition ne mentionnent pas ces logs et ce comportement est en conflit avec les principes de confidentialité des bibliothèques. Adobe répond que les informations collectées ne servent qu'à valider les droits de lecture et à permettre aux éditeurs de proposer divers modèles de licenses. Adobe récupère et transmet :

  • . User ID : l'identifiant du lecteur
  • . Device ID : l'identifiant du terminal qui sert à la lecture pour limiter la diffusion de l'ouvrage
  • . Certified App ID : une clé pour ouvrir un livre protégé par une DRM
  • . Device IP address : l'adresse du terminal pour éventuellement limiter la diffusion ou changer le prix en fonction des zones géographiques
  • . Durée de lecture : pour faire plus ou moins payer en fonction de la mise à disposition du livre
  • . Pourcentage de pages lues : il semblerait que certains éditeurs seraient prêts à faire une ristourne, ou ne faire payer qu'au pourcentage de pages lues...

Il n'est officiellement pas mentionné de contenu mais Ars Technica montre qu'il y en a également dans les logs.

Adobe promet qu'une mise à jour du logiciel sera disponible, très certainement pour chiffrer les données personnelles envoyées sur Internet.

Sondage

Comptez-vous acheter un MacBook Pro 2018 ?