Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Intel va proposer son premier processeur à 4 GHz bientôt

Il n'y a pas si longtemps, 10 ans, jusqu'à l'époque des Pentium 4, Intel a été un temps persuadé qu'il serait possible d'augmenter la fréquence des processeurs presque indéfiniment. La société en est rapidement revenu une fois qu'elle s'est aperçu que les problèmes liés à cette augmentation de fréquence devenaient pratiquement insolubles. Il fallait augmenter considérablement la tension des transistors ce qui provoquait des courants de fuite inacceptables et augmenter énormément la longueur des pipelines (les queues d'instructions avant les unités de traitement) ce qui nuisait fortement aux performances.
Devant ce mur infranchissable la société a fait un total revirement de ses plans à long terme et sont ainsi nés les processeurs "Core" et la multiplication des coeurs pour faire encore perdurer la loi de Moore.
Depuis, la fréquence est devenue presque secondaire devant le nombre de coeurs et l'amélioration de leur architecture.
Le processeur ayant la fréquence de base la plus élevée fut un Pentium 4 à 3,8 GHz. Depuis, en dehors d'un éphémère mode Turbo aucune puce n'a franchi ce cap. Ce sera bientôt le cas avec un futur Core i7-4790K. Ce processeur à 4 coeurs aura une fréquence de base à 4 GHz et un mode Turbo à 4,4 GHz.
Il est bien entendu peu probable qu'Intel se relance à une course à la fréquence mais la socété semble prête à lâcher un peu de lest à ce niveau. Ce n'est pas plus mal car c'est non seulement le moyen le plus simple (sur le papier) de réaliser un bond de performances sur un processeur, mais aussi le moyen le plus efficace. En effet, multiplier le nombre de coeurs est certes efficace mais cela ne fonctionne que si tout l'environnement est capable d'utiliser ces coeurs disponibles alors qu'une fréquence plus élevée est accessible à toute la machine sans complications.

Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?