MacBidouille

Une class action contre Microsoft et sa tablette Surface

Microsoft ne commercialise pas de version 16 Go de sa tablette Surface, mais démarre avec une capacité de 32 Go. La raison en est simple, 16 Go de la capacité de la mémoire Flash sont déjà inaccessibles à l'utilisateur, étant donné qu'ils contiennent le système d'exploitation et les logiciels installés par défaut.
Or, Microsoft ne communique qu'a minima sur ce point, et il faut fouiller le site web ou avoir la tablette en main pour s'en rendre compte.

Il n'en a pas fallu plus pour qu'un client, Andrew Sokolowski (qui est surtout avocat), décide de déposer plainte contre Microsoft devant la justice afin d'obtenir réparation. Il en est au stade où il tente de transformer sa plainte individuelle en class action, afin que la condamnation éventuelle (mais probable) de Microsoft implique un reboursement partiel du prix de la tablette à tous ceux qui auraient voulu l'acheter.

Microsoft tente de se défendre en mettant en avant la valeur ajoutée des applications préinstallées sur la tablette. Reste à savoir si cet argument suffira à convaincre la justice d'abandonner les poursuites. 

Réagissez sur nos forums

Partager sur

Sondage

Pensez-vous acheter une Apple Watch ?