Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Le Mac Pro serait sur la sellette

Voilà une rumeur qui fera beaucoup de bruit, et nombre de malheureux. Selon AppleInsider, Apple songerait à retirer de son catalogue la gamme des Mac Pro. Cette décision en suspend serait liée à l'effondrement des ventes de ces machines ces derniers années au bénéfice des iMac mais surtout des portables, qui représentent maintenant l'essentiel des ventes de de la société.
Les coûts de R&D de ces machines deviendraient ainsi plus lourds pour chaque produit, les rendant moins intéressants à vendre.
On ne peut nier que la puissance des portables et des iMac ait ces dernières années explosé. Aujourd'hui, un MacBook Pro 15 ou 17" haut de gamme a une puissance similaire à celle d'un Mac Pro haut de gamme de 2008 ou celle d'un Mac Pro d'entrée de millieu de gamme de 2009. D'autres facteurs jouent en faveurs des autres machines:

  • Il sera bientôt possible de manière officielle d'installer sur un MacBook Pro 16 Go de Ram et sur un iMac 32 Go,
  • Les SSD ont totalement nivelé les performances disque entre un ordinateur de bureau et un portable,
  • Le Thunderbolt permet (au moins potentiellement) d'étendre la connectivité d'un iMac ou d'un portable pour en faire l'équivalent d'un Mac Pro que ce soit au niveau des disques ou de cartes externes (en PCI-Express 4x).

En échange, le Mac Pro garde quand même des avantages indéniables pour certains professionnels:

  • Choix de son ou de ses écrans externes,
  • Possibilité d'en changer de cartes graphiques même si Apple n'a jamais poussé dans ce sens,
  • Possibilité d'y mettre de nombreux disques durs et cartes PCI-Express,
  • Puissance supérieure en version 12 et bientôt (enfin si Apple le veut) 16 coeurs,
  • Possibilité de travailler 24h/24 à pleine charge sans emballement de ventilateurs et l'impression que la machine est sur le point d'exploser.

En fait, si le Mac Pro devait disparaître, le premier responsable n'en serait pas le manque d'engouement du public pour ces machines mais bien plus les décisions stratégiques prises par Apple. En dotant cette gamme de Xeon, Apple l'a rendu élitiste dans son tarif, même si l'on a eu en échange des machines incroyablement robustes, en fait increvables. En quelques années, le prix de ces machines a explosé, le haut de gamme exploitable (avec beaucoup de RAM indispensable) dépassant les 5000 Euros.
Nous restons persuadés que cette gamme aurait eu une vie bien plus facile si la société avait laissé survivre un équivalent des Powermac en entrée de gamme, une machine dotée par exemple d'un CPU à 6 coeurs moins chère si cela avait été un Core i7 plutôt qu'un Xeon.

Dans tous les cas, la décision ne nous appartient pas et on aura certainement autant de poids dans son éventuelle survie que l'on en a eu pour les Xserve. Dommage, nombre de professionnels qui ont besoin de stations de travail migreront alors certainement vers le monde PC. 

Sondage

Envisageriez-vous d'acheter un ordinateur non Apple ?