Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Test du SSD AKITIO Palm RAID Thunderbolt 512 Go

Alors que les SSD se sont démocratisés en interne, les périphériques à base de SSD évoluent et se bonifient… Mais il sont encore rares.


Une conception robuste

C'est donc sur la base d'un châssis d'aluminium massif usiné autour de deux pièces que le Palm RAID campent ses deux SSD de 256 Go s'appuyant sur des barrettes, de mémoires NAND Flash, au format mSATA. Les contrôleurs en charge sont des Siphon S9 Series référencés PS3109-S9. Ils prennent en charge sans sourciller la mémoire NAND flash SLC comme MLC (4K/8K/16K). N'ayant pas la possibilité de démonter plus avant, impossible de savoir avec certitude s'il s'agit de mémoire SLC ou MLC, même si nous présumons que le Palm RAID s'appuie sur de la MLC Micron à l'instar des barrettes SSD 256 Go signées MyDigitalSSD M.2 (2242). Côté interface le fabricant a doté son périphérique uniquement d'un connecteur Thunderbolt, ce qui n'est pas pour nous déplaire même si au regard des performances en écriture, la présence d'un connecteur USB 3.0 aurait été appréciable. Mais cela aurait clairement pénalisé la bâte côté gabarit. Le Palm RAID, sur ce point, s'avère vraiment peu encombrant et léger face à la concurrence.

Palm RAID vue connecteur Thunderbolt

La câble fixe qui équipe le système de stockage se montre pratique quoiqu'un peu court à notre avis. Le Palm RAID ainsi conçu protège idéalement le cordon et son connecteur.

Palm RAID AKITIO vue de dessous et dessus

Sur le dessus une diode prend position. Celle-ci s'illumine uniquement lors de la mise sous tension du Palm et lors de l'écriture de fichiers. Le capot inférieur est usiné façon "grip" assure une meilleure prise en main.

Palm RAID AKITIO Lid Off - Palm RAID ouvert

C'est une fois ouvert que le Palm RAID livre une partie de ses secrets. Le châssis alumnium est particulièrement réussi et ajusté.

AKITIO Palm RAID 512 integrated electronic

Si le produit fait bonne impression et se montre particulièrement soigné, il n'est pas exempt de défauts, hélas, comme l'aimant qui se décolle dès que l'on accède à l'électronique du produit. sic.

AKITIO Palm RAID 512 Opened

D'un peu plus près, on constate que l'usinage est propre tout comme le cordon de l'interface Thunderbolt bien serti, ce qui évite les tractions éventuelles sur le connecteur de surface sur la carte logique.

Si le périphérique nous semble élaboré avec un soin certain, et une volonté avérée de proposer un produit avec des lignes plutôt sexy, le Palm RAID fait partie des rares systèmes de stockage à faire appel à des barrettes SSD de ce type. L'avantage de ce format est avant tout physique. Peu encombrantes ces barrettes mSATA permettent à AKITIO de commercialiser un produit compact et pour le moins performant surtout en lecture. Comme nous le vérifions ci-après, si en écriture, le Palm RAID ne fait pas des étincelles, en lecture la bande passante de l'interface Thunderbolt est bien exploitée.

Partager sur

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?