Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

iMac ATX

Construire un iMac complet à partir d'une carte mère.


Cet article vise à regrouper un très large éventail d'informations concernant la carte mère des iMacs DV. Le projet est de concevoir un ordinateur fonctionnel à partir de la seule carte mère et de pièces du monde PC que l'on peut trouver très facilement dans le commerce à prix réduit. Comme il faudra choisir un boitier pour mettre tous les composants dedans, et que cela sera plutôt fonction de ce chacun trouvera, mon article proposera des idées de montage plutôt que des plans détaillés qui ne conviendront qu'au type de boite que j'ai utilisé. Mon article sera donc plus descriptif, et utilisera de nombreuses photos afin de montrer chacune des étapes de ma réalisation.

La démarche à suivre

Ensemble de fixation de la carte mère.

Une fois que la carte mère sera trouvée il faudra rechercher un boitier qui puisse contenir les éléments principaux et les plus volumineux, à savoir la carte mère elle même et l'alimentation. On pourra choisir n'importe quel type d'alimentation ATX, les plus petites seront idéales étant donné que l'ensemble consommera très certainement moins de 100W. Le choix du boitier se portera aussi sur la facilité à travailler le matériau, le plastique fait bien l'affaire car il peut être facilement découpé au cutter. Certains plastiques sont cassants quand trop de pression s'exerce dessus, il faudra donc faire attention lors des découpes.

Une fois que les éléments seront regroupés il faudra trouver une logique d'agencement des éléments, de manière à ce que les prises puissent être accessibles en faisant une simple découpe du boitier. La forme très particulière des cartes mère d'iMac DV ne facilite pas la tâche!

Une fois qu'une logique sera trouvée, il conviendra de réaliser des patrons de découpe en papier. Il faudra réaliser des supports afin de fixer le disque dur, mais aussi afin de pouvoir fixer un dissipateur thermique contre le processeur qui pour le moment est à nu. La solution que j'ai trouvée est d'utiliser deux plaques d'aluminium 15/10 (1,5mm d'épaisseur) comme base de construction. Ces plaques seront maintenues entre elles par des vis et des entretoises, et permettront d'y fixer tous les éléments.

La plaque servant de base sera percée conformément au patron, avec la fixation du disque dur, de la plaque d'alu soutenant la carte mère et du fond du boitier en plastique. La plaque de la carte mère sera découpée à la scie pour faire apparaître une ouverture de la taille du dissipateur thermique qui sera plaqué contre le processeur. Attention de bien centrer la découpe sur la puce du dissipateur. Cerains composants proches du processeur, comme les condensateurs de filtrage, sont plus haut que le processeur lui même. Il faudra donc les éviter car cela posera problème lors de la mise en place du dissipateur. La plaque sera aussi percée conformément aux trous de fixations de la carte mère. La confection de ces supports en alu conviendra sans doute quelque soit le boitier choisit. Le patron de perçage sera donc disponible à la fin de l'article en PDF.

On utilisera ensuite de la colle époxy à deux composants pour coller le dissipateur à la plaque d'alu. Celui ci doit ressortir d'un peu moins d'un centimètre pour entrer en contact avec le processeur. La plaque sera donc placée sur deux forets de même diamètre pour faciliter le collage.

Une fois le collage terminé on utilisera des entretoises et des vis pour assembler les deux étages. Les vis utilisées sont des boulons et écrous M3 (3mm) classiques.

L'étage du bas supportera le disque dur. On utilisera une chute de plastique provenant du boitier pour confectionner une plaque d'isolation qui sera placée sous le disque dur.

Une fois fini, l'assemblage complet ressemble à ça. Pour fixer la carte mère on utilisera des entretoises en nylon dont la longueur sera ajustée en les coupant au cutter. Cette longueur devra être très précise pour que le dissipateur thermique entre en contact parfait avec le processeur.

On n'oubliera pas non plus d'appliquer une fine couche de pate thermoconductrice sur la puce du processeur pour assurer un bon contact.

La fixation est maintenant terminée. L'étape suivante est l'adaptation de l'ensemble dans le boitier.

Partager sur

Sondage

Envisageriez-vous d'acheter un ordinateur non Apple ?